socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

D L M M J V S
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
 
 
 

 

LISTE D'ATTENTE

DESISTEMENT
 

Le courriel de validation fait office de billet (preuve de votre inscription). L'entrée s'effectuera sur présentation de ce courriel. Les membres sont priés de bien vouloir signaler un éventuel désistement.

 

Changement de date - Piano Masters 2015 - Opéra Garnier de Monte-Carlo

Jeudi 03 Septembre 2015 - 13:00

1977 Demi-finale des Monte-Carlo Piano Masters 


La MondOsphère vous invite à la demi-finale de la 21e édition des Monte-Carlo Piano Masters

Venez assister au concert du meilleur candidat qui recevra le prix Rainier III.

 

Une compétition de haut niveau

Confronter des artistes de talent et déjà finalistes de concours internationaux : telle est l’ambition des World Music Masters de Monaco. Une compétition musicale créée en 1989 par Jean-Marie Fournier, également propriétaire de la Salle Gaveau à Paris, en référence aux compétitions sportives qui opposent les meilleurs joueurs du monde.

Un nombre restreint de candidats

Les candidats qui concourent pour l’une des trois éditions – piano, voix ou violon – sont soumis à des critères très stricts. Finalistes d’un concours international, ils doivent posséder un répertoire important et varié (entre 4 h et 5 heures de musique) et faire preuve de détermination en raison de la proximité et de la difficulté des épreuves.

Un seul et unique prix

Pour éviter toute confusion entre le vainqueur et les autres candidats, un seul et unique prix est remis à l’issue de la compétition : le prix Prince Rainier III d’une valeur de 30 000 €. Le gagnant se voit également proposer une tournée de concerts en France et à l’étranger.

Un seul artiste est récompensé à chaque édition. Néanmoins, tout candidat, même finaliste, peut se représenter au concours en cas d’échec.

Un jury pluridisciplinaire

Le jury n’est pas uniquement composé de solistes ou de professeurs, trop enclins à défendre leurs élèves. S’y côtoient concertistes, directeurs de festival, critiques et même

un « non-professionnel ». Ce candide, dont le vote a le même poids que celui des autres membres du jury, représente en quelque sorte le public.

Le temps, allié de la compétition

Afin que les candidats aient le temps de montrer toutes les facettes de leur talent, la première épreuve s'apparente déjà à un véritable récital.

 

 

 

 

 

 

Statut de l'événement: 
Cet événement est terminé.