socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Les guerres, la pandémie, les volcans….

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

Après chaque drame on pouvait se croire tranquille, c’est-à-dire vivre en paix et profiter des bienfaits que nous apporte le progrès technique. Ce n’était qu’un leurre...

 

 

En fait les malheurs qui nous guettent sont d’une telle ampleur que nous vivons dans l’insécurité la plus totale : les conflits, la pandémie et l’inconnue les volcans.

  • Après la deuxième mondiale nous avons eu droit, au moins en Europe, à une « guerre froide » (USA-Russie) mais plutôt des conflits de décolonisation, la France étant particulièrement bien placée dans ce domaine. Toutefois si des drames locaux ont eu lieu (Indochine, Algérie…), la population française a reconstruit et modernisé le pays, assurant un meilleur niveau de vie à l’ensemble de la population. Mais cela n’a pas duré. Cinquante ans plus tard tensions internationales et lutte armée ont repris, et soixante-dix ans plus tard  les conflits sont partout : Moyen Orient en feu, méditerranée coupée en zones d’influence avec de fortes tensions belliqueuses,  l’Arménie et l’Azerbaîdjan  se détruisent, Hong Kong est en lutte permanente avec la Chine, la Russie, malgré ses interventions n’arrive pas à calmer la révolte en Biélorussie et chaque jour de nouveaux foyers éclatent. Quand retrouvera-t-on un peu de sérénité ?
  •   Un malheur n’arrive jamais seul, fin 2019 un virus, le covid 19, né en chine a peu à peu frappé tous les pays. Compte tenu de son importance on parle maintenant de « pandémie ». A l’automne 2020 une deuxième vague submerge tous les pays, alors que les travaux sur les vaccins sont loin d’aboutir (2021,2022 ?), mais des milliers de morts et de gens hospitalisés. Rome a connu les fléaux de la peste, ce qui a contribué à sa perte de résistance aux invasions, en particulier son armée dont les légions n’ont plus la valeur de celles du temps d’August. Pour nous, en particulier en France, on se trouvera face à une pandémie avec la grippe espagnole en 1918, ce qui n’était pas arrivé depuis la peste du Moyen Age. L’impact du virus est encore difficile à estimer, les économies sont détruites, le chômage augmente et les colonnes de gens sans ressources augment. Avoir une retraite paisible, pour les jeunes un travail qui leur permettrait tout simplement de vivre, était-ce un rêve ?
  • La télévision présentait l’autre soir un documentaire sur les volcans. Il y a la ceinture du pacifique, l’Islande, les volcans d’Amérique Latine…pays régulièrement soumis à des poussées volcaniques, dont les coulées de lave pourraient submerger une partie des terres émergées ? en Europe, certains volcans sont inquiétants. Les auteurs du documentaire présentaient une vue de Naples et du Vésuve. D’après les vulcanologues le volcan devrait se réveiller un jour prochain, conséquences : d’après leurs estimations la ville de Naples pourrait disparaître, le drame de Pompéi et d’Herculanum ne seraient qu’un simple accident ?
  • Compte tenu des problèmes qui nous font face on ne peut pas dire que nous vivons dans la quiétude, mais demain ?