socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Nord Stream 2 - la guerre des gazoducs…

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

Le règne de Madame Merkel à la tête du gouvernement allemand a duré près de 20 ans, pendant lesquelles elle a géré les affaires internes et internationales de son pays. Elle a bénéficié d’une économie puissante, interne et internationale, grâce aux qualités des citoyens allemands et de la gestion de son prédécesseur le Chancelier Helmut Kohl.  

 

 

Elle a eu aussi quelques déboires, comme son enthousiasme excessif avec l’émigration en 2015. Cette fois elle part en laissant un souvenir positif alors qu’il y a encore beaucoup d’incertitude sur son successeur. Avant de nous quitter, elle s’est toutefois engagée dans un acte politique qui laisse perplexe.

Lors de la première guerre mondiale, après s’être débarrassée de la Russie (Paix de Brest- Litovsk), l’Allemagne a échoué à l’Ouest de peu, à la fin de cette guerre, pour confirmer son hégémonie. Calme relatif pendant quinze ans avec la mise en place de la SDN (1), signature de nombreux traités, jusqu’à l’arrivée d’Adolf Hitler en 1933. Le troisième Reich n’a jamais caché son absence de sympathie pour le monde Slave. Stupéfaction, en Juillet 1940 lorsque Hitler et Staline signent un pacte de non -agression (2). L’entente fut courte car en juin 1941 Hitler lance ses panzers à l’assaut de la Russie, laquelle subit un véritable massacre. Quatre ans plus tard, l’Allemagne vaincue est occupée par ses adversaires. Grâce au Chancelier Adenauer, à Helmut Köhl et ensuite à Angela Merkel l’Allemagne a retrouvé une place dominante en Europe, étant un membre actif de l’Union Européenne.

L’Europe a besoin d’énergie, en particulier de pétrole et de gaz, si elle veut assurer son développement économique et industrielle, la Russie a des réserves importantes qu’elle cherche à vendre, opération personnellement suivie par Vladimir Poutine. Un premier pipeline a été mis en place en 2005, Nord Stream 1, mis en activité en 2011.  Toutefois il est maintenant Insuffisant, et plusieurs pays  en particulier l’Allemagne, compte tenu de ses besoins, a négocié avec la Russie la mise en place d’un nouveau gazoduc « Nord Stream 2, » reliant les puits pétroliers Russe au Nord de l’Allemagne. Bonne affaire pour Moscou qui pourrait ainsi éviter l’Ukraine, avec qui elle est en guerre, fermer le robinet si cela lui convenait, et, en même temps contrer les USA qui disposent eux aussi de gaz à vendre. En outre certains pays, outre l’Ukraine, perdraient des droits de transit comme les Pays Baltes et le Danemark. Madame Merkel défend avec force ce projet, alors que l’UE et Jean Yves le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, et d’autres pays Européens, s’opposent à un projet dont seul Moscou est maître.

Comment Madame Merkel peut- elle soutenir un projet qui met l’Europe à la merci de Moscou ? A-t-elle oublié le pacte Hitler Staline, et la double invasion, celle de 1915 et 1941  alors que cette fois c’est Moscou qui est maître du jeu ? Il ne faut pas se jeter dans les bras des Américains, mais diversifier les ressources alors que Vladimir peut demain fermer le robinet ? Les accords et les promesses ne valent rien en politique internationale, nous le savons tous, alors Madame Merkel une dernière opération ? Pour le moment les travaux sont arrêtés jusqu’à quand ?

  1. SDN Société des nations devenue l’ONU en 1945 ;
  2. Lire le livre du général  André Beaufre « le drame de 1940 » Perrin ;
  3. Nord $tream 2, la Zizanie, le Monde mars 2021.