socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Demain sera différent…

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

En cette période difficile marquée par la pandémie on trouve toutes les opinions, pour certains il n’y a plus d’espoir, nos belles constructions sociales sont perdues, on va entrer à nouveau dans un monde proche de celui du Moyen Âge.

 

 

Pour d’autres, au contraire, l’avenir est devant nous, tout changera, tout est possible ; ce sera l’occasion de tout expérimenter, peut-être pour ceux qui auront le savoir. En fait notre société sera confrontée à trois problèmes, au moins.

 1 /. Le monde technique continuera de se développer à grande vitesse (intelligence artificielle, numérique…), surtout pour les nouveaux empires qui ont besoin de s’affirmer. A quoi ressemblera notre monde où ceux qui savent détiendront le pouvoir, quant aux autres on leur dira d’exécuter et d’aller le dimanche à la campagne prendre un bol d’air. Troubles sociaux, dans un monde de dix milliards d’individus ? on peut le craindre. Les chevaliers au Moyen Age étaient seuls à porter et savoir manier les armes, se dirige-t-on à nouveau vers ce type de société ? On serait loin des grands idéaux du 18ème siècle ? actuellement bien des incertitudes. 

2 /. Dans les années à venir trois Empires vont essayer de se partager le monde : les Etats Unis, la Chine et la Russie, avec éventuellement de nouveaux ambitieux comme la Turquie…Trois ensembles démocratiques ? certainement pas, du moins au sens occidental où nous l’entendons. L’avenir de nos sociétés, et particulièrement en Europe, la pression démographique sera telle que des régimes forts comme celui de ZiPing ou de Vladimir Poutine ont des chances de l’emporter. On se retrouve comme au temps d’Auguste et de l’Empire Romain triomphant, on subit ou l’on disparait. On ne peut pas parle de réussite, d’un monde ouvert et fraternel. On a connu cela milieu du 20ème siècle, on ne peut pas parler de réussite, mais de déficit humain…

3/. Dans ce monde qui se présente comme redoutable que fait l’Europe à part construire de belles salles de réunion et faire des conférences ? Où est la recherche Européenne ; où sont les Pasteur, les Koch ou les Curie ? ils sont aux USA ou en Chine, l’Europe se contente de quémander un peu de vaccins ?

Cette analyse est incomplète, mais elle a pour but d’alerter nos concitoyens : ne suivez pas les optimistes convaincus, l’avenir de nos sociétés, en particulier celui de l’Europe n’est pas assuré. Aucune société décadente n’est revenue au premier plan, Babylone, la Grèce …elles ont fait leur temps et ont laissé la place à d’autres plus tournées vers l’avenir.