socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Le virus et les services….

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

Nos sociétés ont toujours disposé de plusieurs types de production variables selon les époques, mais en premier lieu destinées à l’alimentation et à l’armement. Certes il y avait des services : production de vêtements, un peu de restauration, l’entretien des animaux, surtout les chevaux…

 

 

... mais rien à voir avec ce que nous connaissons dans nos sociétés actuelles : hôtels, restauration, tourisme, banques, assurances, assistance médicale, hôpitaux, spectacles…Ce passage progressif d’une société de production à une société de services a demandé du temps, mais c’est la preuve de sociétés multiples et développées. La société de services s’est développée essentiellement au 20ème siècle à partir du moment où les machines sont devenues plus nombreuses, plus fiables, que la production des biens matériels est devenue suffisante et qu’elle a dû faire appel à des services plus nombreux pour assurer sa diffusion. Tout allait bien jusqu’au moment où…

Depuis la grippe espagnole, à la fin de la première guerre mondiale, il y a eu des pandémies mais elles sont toujours restées limitées à certains territoires, en particulier l’Afrique et l’Asie du Sud Est, du moins la recherche a permis de les circonscrire. Avec la Covid 19, vraisemblablement d’origine chinoise, malgré les affirmations de monsieur Xi JingPing et de ses services, (1) la planète entière est atteinte et les morts se comptent par dizaines de milliers en cette année 2021. Les conséquences sont dramatiques pour certaines activités, en particulier les services dont beaucoup comme les spectacles, la restauration ou le tourisme restent fermés depuis des mois. Certes il y a un peu d’espoir avec la vaccination, sera-t-elle suffisante et efficace (2), ou ne sera-t-il pas trop tard, on peut espérer, mais sans garanties ? On se trouve devant plusieurs possibilités :

-On revient peu à peu au monde précédent permettent aux entreprises de revivre, peu vraisemblable ;

- On vit dans un monde étriqué, peut être pas celui du Moyen Age, mais proche de ce qu’était le début du 20ème siècle, possible mais crainte de nombreux troubles sociaux et bouleversement politiques ;

Mais les découvertes techniques, informatique, robots, intelligence artificielle…ouvrent la voie à un monde encore inconnu, mais entretemps il y aura eu beaucoup de pertes humaines et économiques. A moins de sauter une étape et d’aller s’installer sur Mars comme les Chinois où ils trouveront peut -être d’autres virus…

( 1)  Le Monde du 27 mars «L’Offensive de Pékin pour faire oublier le virus »

(2) Quand on voit la querelle des vaccins, Astra Zeneka, Spoutnik russe, vaccins chinois….